POLITIQUE
A la Une

EMPLOI : Des jeunes demandent l’audit de la DER

La Délégation à l’entreprenariat rapide (DER) pour les femmes et les jeunes devra montrer patte blanche avant de prétendre gérer la manne financière de 350 milliards CFA promis aux jeunes par le chef de l’Etat Macky Sall. C’est du moins, la volonté de la jeunesse de Fatick qui l’a fait savoir par la voix de Cheikh Faye, président du Conseil régional de la jeunesse de ladite région.

“La demande d’audit de la gestion de la DER, n’est pas une exigence régionale, mais émane de la jeunesse sénégalaise avant toute nouvelle implication de cette structure dans la gestion des 350 milliards de francs CFA annoncés par le Chef de l’Etat”, a notamment dit M. Faye au cours d’un face à face avec la presse, en marge d’un CRD consacré à la problématique de l’emploi des jeunes et des femmes dans la capitale du Sine.

Selon le président du Conseil régional de la jeunesse de Fatick, cet audit devrait permettre au président de savoir pourquoi la politique de l’emploi des jeunes n’a pas donné les résultats escomptés. “Après un audit, le président de la République saura les obstacles à l’atteinte de résultats satisfaisants sur l’emploi des jeunes et des femmes”, précise-t-il avant de poursuivre : “Cet audit, a-t-il poursuivi, révélera, les raisons qui font que malgré une enveloppe de 60 milliards injectés par la DER, les résultats escomptés en matière d’emplois ne suivent pas”.

“Par conséquent, il doit y avoir un audit pour détecter les responsabilités des uns et des autres, avant d’impliquer la DER dans la gestion des 350 milliards de francs CFA annoncés par le chef de l’Etat”, a-t-il encore souligné. Le président du Conseil régional de la jeunesse de Fatick a soutenu que les jeunes de la région ne se retrouvaient pas dans les financements déclarés par cette structure pour la région.

Selon des chiffres officiels, la DER a débloqué une enveloppe d’1,8 milliard de francs CFA pour financer 4.107 projets dans cette partie du pays. Des chiffres contestés par le président du Conseil régional de la jeunesse de Fatick. Selon lui, “il y a un gap de 865 projets par rapport aux projets financés annoncés par la DER”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer