POLITIQUE
A la Une

FERMETURE DE L’ESPACE SCHENGEN AU SÉNÉGAL : Macky applique la loi du talion

Le Sénégal qui a ouvert ses frontières aériennes « à tous les pays du monde » ce mercredi 15 juillet 2020 les refermera à tout pays qui refuserait d’accueillir les vols venant de son territoire. C’est le B.A -BA de la réponse fournit en début de soirée par le ministre sénégalais du tourisme et des transports aériens après la décision prise par le Conseil de l’Union européenne ce jeudi. Celle-ci a en effet, exclut la quasi totalité des pays africains (l’Algérie, le Rwanda et la Tunisie sont les seuls pays qui ne sont pas concernés) sur la liste des pays « sûrs » qui pourraient se permettre d’embarquer des passagers en direction de l’espace Schengen.

Le Sénégal qui avait déjà brandi la menace de la réciprocité a confirmé ce principe qui sera immédiatement applicable. Le ministre du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr qui a annoncé la couleur, quelques heures seulement après la publication de la décision du Conseil de l’UE, s’est voulu on ne peut plus clair sur la question. « Suite à la décision de l’Union européenne de bannir le Sénégal ce jeudi 16 juillet 2020, de la deuxième liste des pays autorisés à voyager dans son espace, l’Etat du Sénégal a pris la décision suivante : le principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l’encontre du Sénégal », a écrit le ministre sénégalais du tourisme et des transports aériens.

Déjà, le Sénégal qui ne figurait pas sur la première liste des pays autorisés à convoyer des passagers sur l’espace Schengen, publiée par l’union européenne il y a deux semaines, était convaincu qu’il s’agit d’une banale « méprise » qui serait très vite corrigée. Hélas, le Conseil de l’UE ne s’était pas trompé ; il a mis en place un certain nombre de « critères d’éligibilité » dont la gestion de la pandémie liée au COVID, que le Sénégal ne remplit pas.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page