POLITIQUE
A la Une

«Ennemis proches du Président» : Aliou Sall «fâche» l’entourage de Macky

La récente sortie d’Aliou Sall, accusant des proches de son frère Macky Sall, Président de la République, d’avoir «payé des opposants» pour le liquider, passe comme une pilule amère au sein de l’entourage du chef de l’Etat.
«Je me disais que ce n’était pas la peine de le commenter. Mais ce qu’il (Aliou Sall) a dit est très grave. Il a accusé les proches de son frère. Je le vous dis : les gens sont fâchés. C’est gravissime», a martelé un haut responsable du régime contacté par Seneweb.

Notre interlocuteur dit, en outre, ne pas comprendre l’attitude du démissionnaire de la Cdc qui, d’après lui, a eu l’intention de semer le doute.
«S’il fait des accusations aussi graves, il devait citer des noms, comme ça, les Sénégalais pourront savoir. Sinon, ça peut créer des soupçons. Les gens peuvent se regarder en chiens de faïence. Ce n’est pas bien, ce qu’il a fait», a-t-il ajouté, soulignant par ailleurs qu’une telle communication pourrait même jouer en sa défaveur.

«Cela peut pousser certains de ses défenseurs à être réticents, en jouant la carte de la neutralité. Et, dans ce cas de figure, il sera seul face à ses détracteurs de l’opposition», regrette notre interlocuteur.

S’agissant des révélations de la “Lettre du continent” selon lesquelles les «ennemis» du maire de Guédiawaye sont des hommes de la première dame Marème Faye Sall qui, d’après nos confrères, ont rencontré des responsables d’organes de presse avec l’objectif d’écarter Aliou Sall du jeu politique et d’annihiler ses ambitions, notre source dément. «Ça aussi, je n’y crois pas. Si tel était le cas, le chef de l’Etat aurait été au courant. Tout ça, c’est pour semer le doute dans l’esprit des Sénégalais», a-t-il tempéré.

Ce dimanche, à Guédiawaye, lors d’une rencontre avec ses militants, Aliou Sall avait dit ceci : «Depuis que cette affaire est mise à jour, mes adversaires politiques, voire des ennemis qui sont dans notre parti et très proches même du président de la République, ont payé des opposants pour me détruire. C’est de la méchanceté. Leur objectif, c’était d’enterrer politiquement Aliou Sall. Qu’ils sachent qu’ils ne peuvent rien contre moi. Je veux dire à ces adversaires qui sont dans le parti et qui sont très proches du président que je n’ai pas encore leur temps. Le moment venu, je leur ferai face.»

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer