POLITIQUE
A la Une

“En vérité, Macky a peur” (Fadel Barro)

Pour parler utile par ces temps qui courent, il faut surtout, chez les membres du collectif “Noo Lank” et leurs nombreux soutiens, parler de “l’affaire Guy Marius Sagna”. Fadel Barro l’a compris. L’ancien coordonnateur du mouvement “Y en marre”, co-invité (avec Amadou Guèye de l’UNIS) de l’émission “Grand Jury” sur la RFM prévient le régime sur les conséquence d’un entêtement qui peuvent être désastreuses.

“La foule grossit de jour en jour, Macky Sall doit écouter la colère publique. Les Sénégalais qui n’aiment pas l’injustice sont encore là. ‘Noo Lank’ ne lâchera pas le combat. Nous irons jusqu’au bout de la lutte pour obtenir la libération de Guy Marius Sagna et la baisse du prix de l’électricité. Quand ça explosera, Macky et son régime ne pourront plus reculer, ce sera alors la fin», prédit Fadel Barro, membre très en vue du collectif “Noo Lank”. Pour Fadel Barro qui dit ne pas comprendre “l’acharnement” de l’Etat sur Guy Marius Sagna, l’arerstation du membre de “FRAPP/France dégage” est “peut-être une injonction de la France”. “Mais, il faut que Macky Sall se ressaisisse. J’ai l’impression qu’il n’entend pas, qu’il n’écoute pas. Mais le réveil risque d’être brutal pour lui”, prévient Fadel Barro.

Toujours, interpellant le président de la République, l’ancien coordonnateur du mouvement “Y en a marre” ajoute :”Peut-être, il (Macky) écoute son ami Souleymane Ndéné Ndiaye qui dit qu’il faut mater le peuple car un État ne recule pas. Mais, je lui rappelle que c’est ce même Souleymane Ndéné Ndiaye qui était avec Wade quand ce dernier disait que les manifestations ne sont qu’une brise qui passe. Au final Wade a été battu et sanctionné”.

Avant de clore clore ce chapitre concernant l’affaire Guy Marius Sagna, l’invité de Babacar Fall croit savoir que “Macky Sall a peur” et que si l’Etat du Sénégal “cherche à faire plier” son camarade, “c’est peine perdue”. Car, martèle Fadel Barro, “Guy Marius est un roc, il a un moral d’acier, ils veulent le faire plier, mais ils n’y arriveront pas. Il est prêt à faire le sacrifice. Il peut sortir et demain il va retourner au combat”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer