POLITIQUE
A la Une

En attendant le curage des Ecuries d’Augias

En attendant le curage des Ecuries d’Augias

Le ‘’Lion’’ Niangal, qui dormait d’un sommeil profond s’est réveillé au soir du 31 juillet dernier. Depuis, plus d’assoupissement ! Le roi de notre forêt politique cherche les voies et moyens qui l’extirperaient de ce guêpier politico-social exacerbé par l’émergence d’un mot d’ordre émergent : « Passer à la vitesse supérieur » ! Et, tout le monde s’y met. Même les ‘’autoroutiers’’, employés sans salaires décents qui courent à fond derrière une improbable augmentation. Ah, le nerf de la guerre ; il est également très agité chez nos amis ‘’syndixalistes’’ du secteur de la santé et des agents des collectivités territoriales. Un peu moins chez nos confrères de ‘’Rien Tous les Soirs’’ (Rts) que nous soutenons. Mais, tout ce beau monde va devoir prendre son mal en patience. Car, en attendant la mise en place de l’Assemblée qui précédera celle d’un nouveau Gouvernement, Niangal régente désormais au compte-gouttes. Un décret par ci, une audience par-là et un bref entretien téléphonique par ailleurs pour instruire les derniers réglages avant le curage des Ecuries d’Augias qui nous réserve bien des surprises.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page