POLITIQUE
A la Une

EMPLOI DES JEUNES : Le délégué général de la DER conspué par des élus locaux de BBY

Ayant pris part à la rencontre entre les élus (maires, présidents de conseils départementaux, membres du CESE et du HCCT), le délégué général de la DER/FJ (délégation à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes) a eu très chaud. Pape Amadou Sarr, pour ne pas le nommer a eu droit à un bruyant concert de hués de la part d’élus. Le patron de la DER/FJ qui a pourtant présenté un exposé sous forme de bilan des réalisations de la structure qu’il dirige, pensait pouvoir convaincre l’assistance de la pertinence de la politique d’emploi que lui a déléguée le chef de l’Etat. Mais, c’était sans compter avec la conviction – de plus en plus partagée à travers le Sénégal – que la DER/Fj n’a pas été à la hauteur de la mission que lui a confiée le président Macky Sall.

Il y a quelques jours, saisissant l’occasion d’un atelier sur l’emploi des jeunes, le président du Conseil régional de la jeunesse de Fatick réclamait un audit de la DER/FJ. “La demande d’audit de la gestion de la DER, n’est pas une exigence régionale, mais émane de la jeunesse sénégalaise avant toute nouvelle implication de cette structure dans la gestion des 350 milliards de francs CFA annoncés par le Chef de l’Etat”, avait notamment dit M. Cheikh Faye, président du Conseil régional de la jeunesse de Fatick.

Pour rappel, les partis de la mouvance présidentielle ont sonné la mobilisation le week-end dernier pour préparer les prochaines échéances électorales. C’est dans ce cadre qu’un grand rassemblement a été organisé ce dimanche 11 avril 2021 au Grand Théâtre. Sous la présidence du président de l’Assemblée nationale, de nombreux élus locaux (maires et autres conseillers départementaux) ont promis de garder le contrôle sur la quasi totalité des collectivités territoriales. Déjà, Benno Bokk Yaakar a dans son escarcelle 569 élus dont 530 maires (sur 557) et 39 présidents de conseils départementaux (sur 42).

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer