POLITIQUE
A la Une

ELECTIONS LOCALES A KAOALCK : Moussa Fall, leader de l’Aprodel, tisse sa toile pour la coalition présidentielle

Après avoir fait ses armes politiques depuis du temps où il était lycéen à Kaolack, Moussa Fall, leader de l’Alliance pour le développement local (Aprodel), est devenu une des chevilles ouvrières de la coalition présidentielle, dans le Bassin arachidier en particulier. N’ayant pas en son temps un seul instant hésité à rompre les amarres avec l’ancienne Présidente du Conseil économique social et environnemental (Cse) Mme Aminata Touré, dont il était le Conseil particulier, Moussa Fall tisse sa toile au sein des « vrais électeurs et en relation avec d’indéniables porteurs de voix » pour la victoire de leur camp aux prochaines élections locales.

A l’occasion de sa jonction en juin dernier avec Mouhamed Ndiaye Rahma, son concitoyen et non moins ambassadeur accrédité du Président Macky Sall, Moussa Fall comptait plus de 300 groupements de femmes acquis à la cause de son Alliance pour le développement local (Aprodel) ; ceci seulement dans la ville de Kaolack, où sa formation politique est bien vivante dans les 45 quartiers de la Commune. Depuis ce leader, qui avait fourbi ses armes dans la gauche sénégalaise puis dans l’appareil étatique libéral de Me Wade, est chaque jour en symbiose avec les populations à travers les organisations de jeunesses, de femmes et, même, du 3ème âge. Moussa Fall, qui se veut « la négation des politiciens du dimanche » est béni dans les foyers religieux, pour ses présences salvatrices à l’occasion de leurs évènements, autant que dans les cercles artistiques et culturels ; sans oublier ses appuis aux structures éducatives et sanitaires. Ses actions sociales sont appréciées également par les démunis, comme les handicapés et sportifs de tous bords, Et c’est comme qui dirait que c’est le temps de l’apothéose pour ce « militant du développement », comme d’aucuns le surnomment. Car Monsieur Fall n’a plus de temps que pour la victoire de la coalition politique présidentielle aux élections locales de janvier prochain. C’est ainsi qu’il multiplie ses rencontres avec des responsables de leur camp, comme Mouhamed Ndaiye Rahma, Me Nafissatou Diop et bien d’autres « lieutenants » du Président Sall dans la région de Kaolack. Des rencontres précédées et toujours bouclées par des bains de foule. Puisque pour Moussa Fall, qui fonctionne pourtant sur fonds propres, « notre objectif immédiat est de faire largement gagner notre coalition durant les prochaines locales, afin que les législatives qui vont suivre ne soient qu’une promenade de santé ; surtout que partout au Sénégal les réalisations et infrastructures plaident pour le président Macky Sall », sérine partout Moussa Fall, dont l’Alliance est en train de mailler le territoire national, selon le staff de leur entité politique. Qui disait que « la politique n’est pas une course de vitesse, mais de fond » ?

Alioune Badara DIALLO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page