POLITIQUE
A la Une

DIALOGUE NATIONAL : Le budget n’ést pas encore arrêté

L’honorable député, Mamadou Lamine Diallo n’a pas tout faux. Le dialogue national a bel et bien un budget que lui a consacré le chef de l’Etat, Macky Sall. Seulement, contrairement à la somme de dix millions par jour, révélée par le leader du Mouvement Tekki, ce budget n’est pas encore arrêté à ce jour. Cette précision a été faite ce matin au building administratif où se déroulait la première réunion du comité de pilotage du dialogue national sous la présidence de Famara Ibrahima Sagna. Ce budget tout de même risque de ne pas être révélé au grand public eu égard aux suspicions qui entourent déjà ce dialogue qui déjà, pue l’omerta à mille lieux. A preuve, à part un discours d’usage, Famara Ibrahima Sagna a bien pris le soin de garder une bonne distance avec la presse, évitant de fait les milles et une questions qui l’interpellent quand aux contours de ce dialogue.

Pour rappel, dans une de ses chroniques hebdomadaires, “Questekki”, le leader du parti pour l’émergence et le patriotisme (PEC), Mamadou Lamine Diallo estimait le coût global du dialogue national à plus de 850 millions de francs CFA, soit 10 millions de francs CFA par jour. Mamadou Lamine Diallo ne cesse d’ailleurs de confirmer ses propos et dit toujours attendre le démenti officiel du régime du président Macky Sall, snobant ainsi les “réponses” de Mamaou Diop “Decroix” qui a nié l’existence d’un tel budget.
Famara Ibrahima Sagna pour sa part, fait valoir un esprit de sacrifice. “J’ai dit au président de la République que je travaille bénévolement. Je lui ai aussi dit qu’il faut qu’on économise et c’est pour cette raison qu’il a mis à notre disposition 8 salles de réunion où on pourra travailler gratuitement”, a dit ce mardi 14 janvier, le président du comité de pilotage devant les membres dudit comité.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer