POLITIQUE
A la Une

DÉCLARATION DE PATRIMOINE À L’OFNAC AVANT FIN AOÛT : Macky “fouille” ses ministres

Depuis la promulgation de la loi 2014-17 du 02 avril 2014, rendant obligatoire la déclaration de patrimoine des ministres et autres autorités, l’office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) court derrière certains assujettis à cette règle. L’ancien patron de cet organe de contrôle, Mme Nafi Ngom Ndour n’avait de cesse de dénoncer la réticence de certaines autorités et ne manquait, pas de citer des noms en mauvais exemples.

Aujourd’hui, c’est le président de la République lui-même qui est monté au créneau pour enjoindre aux ministres de se conformer. Selon le communiqué du conseil des ministres, le chef de l’Etat a “à l’entame de sa communication, rappelé à tous les membres du gouvernement l’impératif de procéder, avant fin août 2020, à leurs déclarations de patrimoine auprès de l’OFNAC”.

Hasard ou coïncidence cosmique ? Cette injonction présidentielle – une première depuis le vote de la loi précitée et sa promulgation – intervient deux jours seulement après que le président de la République a reçu les rapports de l’inspection générale d’Etat (IGE). Des rapports dans lesquels la gestion peu orthodoxe est vivement décriée par les vérificateurs dans plusieurs ministères, directions et autres services administratifs.

Au titre de la loi de 2014, la déclaration de situation patrimoniale doit être faite par le président de l’Assemblée nationale, le premier questeur de l’Assemblée nationale, les ministres, le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), tous les administrateurs de crédits, les ordonnateurs de recettes et de dépenses, les comptables publics effectuant des opérations portant sur un total annuel supérieur ou égal à un milliard (1.000.000.000) de francs CFA, rappel le portail officiel de l’organe chargé de la recevoir. Toujours selon la loi qui l’institue, la déclaration de patrimoine doit comporter toutes les informations relatives aux biens meubles et immeubles, ainsi que les actifs détenus par les concernés, directement ou indirectement.

Quant au Président de la République, il fait sa déclaration de patrimoine devant le Conseil constitutionnel.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer