POLITIQUE
A la Une

CORONAVIRUS/AUDIENCE AVEC MACKY SALL : Tous sauf Sonko ?

Macky Sall l’a dit dans son discours adressé la Nation, ce 23 mars 2020 : Il recevra l’opposition parlementaire ce mardi 24 mars. Mais, si Idrissa Seck, Issa Sall, Serigne Mansour Sy Djamil ou encore Cheikh Bamba Dièye et Mamadou Lamine Diallo sont disposés à répondre à l’invitation du chef de l’Etat, le leader du Pastef n’a pas officiellement réagi. Et, c’est le ministre conseiller en communication du Président, Seydou Guèye qui a pris le soin de confirmer la place réservée à Ousmane Sonko à cette table. Mais, pour qui connait la démarche communicationnelle de Sonko, il aurait sans doute annoncé lui-même sa participation à cette “réception”.

En tous les cas, Ousmane Sonko qui s’est toujours voulu “radical” dans sa forme d’opposition – “Nous sommes nés dans la radicalité. Nous, nous venons pour nous opposer et nous opposer fermement. Non pas à un homme, mais à un problème de système”, confiait-il à nos confrères de RFI en janvier dernier -, n’a jamais laissé apparaître une quelconque volonté d’échanger avec le président Sall. Dans le passé en tout cas. Quand il n’en trouvait pas la pertinence dans un pays “paisible”. “Pourquoi éprouver le besoin de convoquer une sorte de conférence nationale dans un pays comme ça, qui est sorti d’une élection il y a un peu moins d’un an ? Cela va aboutir à une distribution du gâteau, au gouvernement d’union nationale, etc. Nous ne sommes pas preneurs”, tranchait-il encore.

Seulement entre janvier et mars, il y a eu la pandémie du coronavirus qui mobilise la Nation entière dans sa diversité. Dans un tel contexte, pourrait-on s’attendre à une pédale plus douce de la part de l’ancien inspecteur des impôts ? Les prochaines heures seront édifiantes.
En attendant, les sceptiques n’ont pas tort de penser que Sonko ne sera pas au rendez-vous. D’abord, sur cette pandémie, il s’est déjà prononcé, pour apporter sa solidarité au personnel médical tout en priant pour un prompt rétablissement des malades. Dans le même temps, le député de la coalition “Jotna” n’a pas manqué de fustiger la politique sanitaire de Macky Sall qui, à l’entendre, est à l’origine de cette situation actuellement vécue par les sénégalais. Le discours est ainsi plus ou moins renouvelé chez celui qui ne compte pas tendre la perche à un président qui, seul, s’est embourbé. Par incompétence !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer