POLITIQUE
A la Une

UN MILLION CONTRE LE COVID-19 : Macky tord la main à ses ministres

Après les nombreuses contributions financières reçues par le Ministère de la Santé et de l’Action sociale, l’on pouvait s’attendre à une réaction « naturelle » des membres du Gouvernement qui contribueraient dans la lutte. Hélas, l’idée ne leur a pas traversé la tête. Si bien que le chef de l’Etat a été obligé de leur tordre la main.

En Conseil des ministres ce mercredi le président Macky Sall a demandé à chaque ministre un chèque d’un million de francs CFA au minimum, en guise de contribution financière dans le plan de riposte au coronavirus pour lequel il a mis en place une cellule nationale. En outre, Macky Sall a décidé de la création d’un Fonds de riposte et de solidarité dont le nom de guerre est « FORCE-COVID-19.

Ainsi, après les contributions du khalife général des Mourides, qui a montré la voie avec une donation de 200 millions de francs CFA, celles de Sadio Mané, de Youssou Ndour, de Kabirou Mbodj, des femmes parlementaires, de la fédération sénégalaise de football, de Bougane Guèye Dani ou encore de Wally Seck, entre autres, l’on peut s’attendre à une cinquantaine d’autres millions récoltés des membres du Gouvernement et destinée à la lutte contre la pandémie.

Outres ces contributions symboliques, les autorités sanitaires vont recevoir d’autres fonds des partenaires financiers historiques de l’Etat. Déjà, le chef de l’Etat n’a pas manqué de les remercié et de les féliciter.

« Le chef de l’Etat a, dans cet élan, remercié les partenaires qui ont marqué leur accord pour soutenir l’Etat. Il s’agit de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, de la Banque islamique de développement et de la Banque africaine de Développement, entre autres », lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres qui, ce mercredi 18 mars 2020, s’est tenu à la salle des banquets dans des conditions assez particulières dictées par la pandémie du coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page