POLITIQUE
A la Une

BARTHÉLEMY DIAS À SONKO : “Tu ne seras pas seul dans ce combat”

“Tu ne seras pas seul dans ce combat”. Ces propos sont empruntés à Barthélemy Dias qui a lancé ce message après avoir rendu visite à Ousmane Sonko ce mardi en début de soirée. Sur sa page Facebook, Barthelemy DIAS l’Officiel, l’ancien patron des jeunesses socialistes informe avoir rendu, ce soir, une “visite d’amitié, de courtoisie et de soutien total à (son) ami et allié politique”, Ousmane Sonko. “Tu ne seras pas seul dans ce combat pour la liberté, la démocrate et la République. Seule la lutte libère. A bientôt inchallah”, a notamment écrit le maire de la commune de Mermoz Sacré-Cœur en direction du leader de Pastef/Les Patriotes.

Il y a quelques jours, Barth’ suggérait implicitement à Ousmane Sonko de tout faire pour gagner la bataille de l’opinion. Parce que pense l’ancien parlementaire, un procès politique “se gagne au niveau de la bataille d’opinion”.

L’édile de Mermoz Sacré-Coeur qui a vu son immunité parlementaire levée par ses collègues alors qu’il était député, n’a de cesse de conforter Ousmane Sonko qui dans cette affaire qui l’oppose à Adji Sarr, accuse le président Macky Sall d’avoir “ourdi un complot” contre lui, “en complicité avec le ministre de l’Intérieur et le procureur de la République”.

Arrivé troisième à la dernière élection présidentielle, derrière Macky Sall et Idrissa Seck, Ousmane Sonko est aujourd’hui considéré comme le chef “naturel” de l’opposition sénégalaise après que l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck a rejoint le camp du pouvoir pour diriger le conseil économique, social et environnemental (CESE). Au sein de la classe politique, il jouit d’un certain aura et bénéficie du soutien de la totalité de l’opposition dont celle parlementaire qui refuse de le “livrer” à la justice conformément au souhait du juge d’instruction qui en a formulé la demande auprès du garde des sceaux ministre de la justice.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer