POLITIQUE
A la Une

Audition de Sonko : Un arsenal mystique dans le bureau du Juge !

Le face-à-face entre Ousmane Sonko et le Doyen des juges n’a pas fini de révéler tous ses secrets. Selon certaines indiscrétions, le mystique était au rendez-vous lors de l’audition du leader du Pastef. Concernant la suite de la procédure, des sources proches du dossier renseignent que l’ex-Capitaine de gendarmerie Oumar Touré pourrait bien être le prochain à être convoqué puisque son nom figure sur la liste remise par Ousmane Sonko au tribunal.

Ousmane Sonko a été entendu hier par le Doyen des juges dans le cadre de l’affaire de « viols répétés et menaces de mort » l’opposant à la masseuse Adji Sarr. Après un face-à-face qui a duré près de trois heures d’horloge, son avocat Me Bamba Cissé a fait une sortie pour annoncer que l’audition s’est bien déroulée et que son client a bien répondu à toutes les questions qui lui ont été posées. Mais, selon certaines informations, la question d’un éventuel test ADN a été évoquée et que le maire de Ziguinchor a opposé un niet catégorique. Interrogée sur cette question, une source proche du dossier qui s’est confiée à Alerte Quotidien n’a pas voulu s’y épancher : « il va parler de tout cela demain (aujourd’hui Ndlr). On ne peut pas sortir une chose de son contexte et c’est le contexte qu’il va restituer », précise-t-elle. Cependant, notre interlocuteur s’est voulu très clair : « Ousmane Sonko ne fera aucun prélèvement ».

« On ne peut pas donner une partie de son corps ou de ses organes à quelque titre que cela soit, à des gens que l’on suspecte de complot. Pour des choses comme cela qui ne te concernent pas même si tu es visé, on ne peut pas rester plus d’un an après et parler de test ADN. Cela n’a aucun sens », justifie-t-il avant de lever un coin de voile sur les conditions dans lesquelles l’audition s’est déroulée ce jeudi. Selon ses révélations, la salle où s’est déroulée l’audience était digne « d’une arène de lutte ». « Il y avait de l’eau versée dans les coins de la salle ». Et, selon lui, il s’agissait de ‘’Saafara’’ (eau bénite). Puisque cette fameuse eau ne suintait « ni du plafond, ni du climatiseur ». « Mais Ousmane Sonko a un mental fort, il n’a pas été ébranlé par cette situation. D’ailleurs, la chaise qui lui a été réservée, il l’a remplacée avec une autre avant de se mettre à la disposition du juge », révèle encore la source avant de déplorer cette situation : « à ce niveau c’est vraiment déplorable. On ne peut pas l’accuser à tort et s’adonner à des pratiques mystiques. C’est vraiment déplorable », a-t-il fait savoir.

(Source Journal Alerte)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page