POLITIQUE
A la Une

Assemblée National : Un député déterre les « Niébés » de Cheikh Oumar Hann

Le passage à l’hémicycle des ministres cités dans des scandales financiers ou fonciers ne sera pas de tout repos. Au contraire. Le marathon budgétaire se présente comme une belle occasion pour les députés de l’opposition, ceux du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi (Yaw) principalement, de réclamer des comptes à ces ministres « épinglés ».

Après le mauvais temps passé par l’ancien ministre de la jeunesse qui assurait la tutelle technique du Prodac, ce fut hier au tour de l’actuel ministre de l’Education nationale de passer à la trappe des parlementaires. Cheikh Oumar Hann, pour ne pas le nommer a été interpellé par l’honorable député Serigne Cheikh Thioro Mbacké qui, devant ses collègues et les collaborateurs de l’ancien directeur général du centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) a déterré le rapport de l’Ofnac, épinglant la gestion calamiteuse de Cheikh Oumar Hann. « Je ne compte pas sur vous parce que je viens de lire un rapport de l’Ofnac qui vous interdit de gérer les affaires publiques. Vous deviez être poursuivi en justice au lieu d’occuper un poste de responsabilité », a expliqué l’honorable député Serigne Cheikh Thioro Mbacké.

Auparavant, le coordonnateur du Pastef à Touba a fait un plaidoyer en faveur des ‘’Daaras’’ (écoles coraniques), laissés en rade dans les politiques publiques. M. Mbacké qui dit avoir recensé 2000 ‘’Daaras’’ à Touba rappelle qu’aucune de ces écoles n’a bénéficié du programme de modernisation mis en place par l’Etat. « Au lieu de soutenir les Daaras, vous les utilisez et, en faites un fonds de commerce politique », dit-il, rappelant que la lauréate du concours international de récital de Coran, Sokhna Ndatté Cissé a eu tous les problèmes du monde quand elle devait se rendre aux Emirats pour représenter le Sénégal. « Ce n’est qu’à son retour victorieux que vous avez daigné bouger pour faire de la récupération politique », déplore le parlementaire.

Pour rappel un rapport de l’Armp a rendu tristement célèbre le passage de Cheikh Oumar Hann au centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud). Selon le rapport, l’actuel ministre de l’Education avait réussi la prouesse d’acheter un kilogramme de niébé à 4000 francs Cfa.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page