POLITIQUE
A la Une

Arrêté « arbitrairement » : Guy M. Sagna dénonce les conditions « illégales » de sa libération

La fin du séjour carcéral de l’ancien maire de Dakar et du coordonnateur du collectif « Aar Li Nu bokk » a été organisée dans des conditions quasi similaires. Khalifa Ababacar Sall et Guy Marius Sagna, n’ont été demandeur ni d’une grâce présidentielle pour le premier, ni d’une liberté provisoire pour le second qui l’a d’ailleurs révélé au cours d’un face-à-face avec les journalistes ce vendredi 13 mars 2020. Une grande première depuis sa sortie de prison après trois mois d’incarcération.
Et, à entendre Guy Marius Sagna, autant son arrestation a été « arbitraire », autant sa libération provisoire a été « illégale ». « Mon arrestation était arbitraire, ma libération est illégale », a d’abord constaté le secrétaire administratif du Front pour la révolution anti impérialiste populaire et panafricaine (FRAPP/France Dégage) avant de poursuivre : « Mais si un Etat veut te sortir de prison, tu n’y peux rien ».

Selon Guy Marius Sagna, quand Me Elhadj Amadou Sall – qui s’est constitué en dernier lieu pour le défendre – est venu le voir pour lui dire qu’il a été mandaté par le front de résistance nationale (FRN), une structure qui regroupe une partie de l’opposition, il a accepté tout en lui disant que ses avocats préparent une conférence de presse. « Et comme tous les Sénégalais, j’ai vu la demande de liberté provisoire à la télévision. Il ne m’ont rien dit et je n’ai pas suivi les procédures pour obtenir la libération », relate Guy Marius Sagna.

Arrêté le 29 novembre dernier devant le palais de la République en même temps que des activistes de Frapp/France dégage, du Dr Babacar Diop, président du FDS et d’autres jeunes activistes, Guy Marius Sagna a bénéficié d’une liberté provisoire le 4 mars dernier suite à une énième demande introduite par l’ancien ministre de la justice Me Elhadj Amadou Sall, un dissident du parti démocratique sénégalais, membre du Front « And Suxali Sopi », plus favorable au dialogue avec le président Macky Sall.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page