POLITIQUE
A la Une

Aïda Ndiongue reçoit la boue à la figure : « Rendez au peuple ce que vous lui avez volé »

C’est la stratégie adoptée par l’ancienne Première ministre. Aminata Touré et/ou ses partisans répondent immédiatement à toute attaque portée contre elle. C’est ainsi que Aïda Ndiongue ancienne égérie du parti démocratique sénégalais (Pds) devenue partisante du chef de l’Etat Macky Sall a reçu la réponse chaude des femmes de la plateforme « Mimi 2024 » mise en place pour porter les activités et les actions politiques de Mimi. A Aida Ndiongue, qui attaque Aminata Touré, les militantes de cette dernière demandent de « rendre tout ce qu’elle a volé » au peuple.

Dans une note parvenue à la rédaction du journal Alerte, les militantes de « Mimi 2024 » croient d’abord savoir que si Aïda Ndiongue, s’en est prise « vilement » à Aminata Touré, c’est qu’elle « pense faire plaisir au Président Macky Sall » qui l’a graciée après son séjour carcéral « pour haut vol de nos deniers publics ». « S’il ne lui reste que des gens comme vous pour le défendre c’est qu’il a un sérieux problème de communication », font constater les responsables de « Mimi 2024 » qui ajoutent à l’endroit de l’ancienne libérale : « En vous signalant à l’opinion publique dont vous augmentez le dégoût, vous ne faites que renforcer la conviction de nombreux sénégalais qui estiment que le Président Macky Sall a renoncé à la poursuite de la bonne gouvernance lorsque d’anciens repris de justice et escrocs de haut vol comme vous se sont retrouvés dans son entourage ».

Pour les femmes de « Mimi 2024 », après son séjour carcéral Aïda Ndiongue aurez dû « avoir honte » de se rappeler au souvenir des sénégalais. « Vous savez très bien que  Macky Sall que vous défendez aujourd’hui définissait la politique judiciaire du pays et a applaudi à votre emprisonnement mérité car décidé de manière indépendante par les juges face aux énormes pièces à conviction comme vos comptes bancaires aux avoirs mirobolants ou vos nombreuses parures d’or pesant une cinquantaine de kilos chacune pour dissimuler nos deniers volés », rappellent encore les femmes de « Mimi 2024 », avant d’ajouter : « Comme ancienne reprise de justice vous avez toujours par devers vous des milliards de deniers publics volés que vous devriez rendre aux sénégalais ». De toute façon, rappellent les mêmes sources, après février 2024, « lorsque le Président Macky Sall rendra le tablier car un troisième mandat est juridiquement et moralement impossible », Aïda Ndiongue « reviendra restituer les ressources qu’elle a braquées en plein jour ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page