POLITIQUE
A la Une

AFFAIRE SONKO : Macky Sall en parle à Serigne Mountakha

L’information est relayée par le journal Le Quotidien dans sa parution du jour. Selon notre confrère, le président de la République a, en privé, évoqué l’affaire Adji Sarr/Ousmane Sonko qui défraie la chronique ces derniers jours. Macky Sall, révèlent nos confrères, a appelé Serigne Mountakha au téléphone pour dégager toute responsabilité dans ce dossier qui oppose deux citoyens sénégalais.

« Vous comprendrez qu’en tant que chef de l’Etat, je ne saurais m’immiscer dans des affaires judiciaires au nom de la séparation des pouvoirs », aurait d’abord dit le président de la République, cité par Le Quotidien qui dit tirer cette confidence de sources proches du khalife de Touba. Toujours, selon les mêmes sources, le président Sall aurait renchérit : « Il y a la séparation des pouvoirs (et) c’est une plainte d’une citoyenne sénégalaise devant la gendarmerie contre un citoyen ». « Je n’ai rien à voir avec ce dossier, encore moins mes proches », aurait encore persisté le chef de l’Etat.

Depuis l’éclatement de cette affaire, le régime ne s’est jamais publiquement prononcé. Les membres du camp présidentiel qui ont été interpellés par les journalistes préfèrent pour le moment ne pas commenter cette affaire sous le prétexte qu’il s’agit d’un dossier privé opposant deux citoyens sénégalais.
Mais, toujours selon le journal Le Quotidien, si le chef de l’Etat a décidé d’en parler avec le khalife, c’est que le marabout de Sonko, Serigne Cheikh Abdou Mbacké Darou Mouhty, qui a demandé et obtenu une audience avec le patriarche de Touba lui aurait parlé de l’affaire. Il aurait soufflé au khalife que ce dossier n’est ni plus ni moins qu’un « complot » orchestré par le régime contre son disciple. Serigne Cheikh Abdou Mbacké, très proche du leader de Pastef/Les Patriotes a été aperçu mercredi dernier chez Ousmane Sonko à qui il a apporté son soutien.

AFFAIRE SONKO : Macky Sall en parle à Serigne Mountakha

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page