Musique

Festival de Jazz de Saint-Louis : Les organisateurs sous la menace d’une poursuite judiciaire

La 27ème édition du Festival de Jazz de Saint Louis commence mal. Après des difficultés financières surmontées de justesse avec l’appui du ministère de la Culture, c’est la Société sénégalaise des droits d’auteurs et droits voisins (Sodav) qui menace d’ester en justice contre l’association Saint-Louis Jazz, pour non paiement des droits évalués à 9 millions F Cfa depuis 2015.

Selon Cheikh Thiam, directeur du développement, de la perception et de l’exploitation du répertoire à la Sodav, « le fait d’exécuter des œuvres en public, sans autorisation préalable des auteurs, constitue un flagrant délit », rapporte la Rfm.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer