MONDE
A la Une

SOUPÇONNÉ DE CORRUPTION : L’ex-roi d’Espagne Juan Carlos 1er prend le chemin de l’exil

Cette décision historique est motivée par des ennuis judiciaires. L’ex roi d’Espagne Juan Carlos 1er décide de s’exiler. Il a adressé une lettre à son fils, Felipe VI pour lui faire part de cette décision motivée surtout par des ennuis judiciaires. Il fait l’objet d’une enquête ouverte par la cour suprême.

Après un règne de près de 40 ans, l’ex roi aujourd’hui âgé de 82 ans est indésirable dans son propre pays. Face à un scandale de corruption, Juan Carlos 1er prend le chemin de l’exil, ce lundi 3 août 2020. Pour le moment sa destination n’est pas encore connue. Mais, il a adressé une lettre à son fils et successeur au trône, le roi Filipe VI pour lui faire part de sa décision. « Votre majesté, cher Felipe, face à la répercussion publique que certains évènements passés de ma vie privée engendre, je communique ma décision réfléchie de m’installer en dehors d’Espagne », a notamment écrit l’ancien monarque qui est dans la tourmente depuis deux ans.

Tout est en effet parti des accusations d’une ancienne maitresse qui affirme qu’il aurait reçu des pots de vin dans une affaire de construction de train à grande vitesse en Arabie Saoudite. Depuis, les révélations se multiplient et défraient la chronique en Espagne : compte en Suisse, soupçon de blanchiment d’argent. Jusqu’à son abdication en 2014, Juan Carlos bénéficiait d’une immunité totale. La cour suprême espagnole vient d’ouvrir une enquête pour savoir s’il peut être poursuivi pour des faits postérieurs à cette date. L’ex roi est soupçonné d’avoir « détourné » de l’argent, d’avoir en tout cas « touché des commissions et de ne pas l’avoir déclarées au fisc alors qu’il était roi. Juan Carlos 1er est soupçonné d’enrichissement illicite alors que les espagnols traversent la plus grande crise économique inédite dans le pays. Devant ces accusations, le nouveau roi Felipe VI a tout fait pour se désolidariser de son père. Il lui a d’abord retiré sa dotation annuelle 194 000 euros (près de 128 millions de FCFA) puis a renoncé à son héritage avant de pousser à l’exil ce père « trop encombrant ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer