MONDE
A la Une

Sahel : Les nouvelles orientations du président Macron

Comme annoncé, le président Macron a officiellement annoncé la fin de l’opération Barkhane au Sahel. Ce fut hier, à l’occasion d’une visite à Toulon où le chef de l’Etat français, dans un discours faisant l’état des lieux de la revue nationale stratégique (RNS) est revenu sur les axes de sa politique en matière de défense.

Adieu Barkhane ! Désormais, le soutien militaire de Paris au bénéfice des pays africains va épouser de nouveaux contours « définis avec eux ». « Notre soutien militaire aux pays africains de la région se poursuivra, mais selon les nouveaux principes que nous avons définis avec eux », a indiqué le chef de l’État français. Autrement, il s’agit désormais de se concentrer sur « la coopération et l’appui », en termes d’équipement, de formation ou de renseignement avec les pays partenaires. « Cette stratégie sera finalisée d’ici six mois », a assuré Emanuel Macron. Le président français qui a prononcé officiellement la fin de l’opération Barkhane au Sahel, trois mois après le retrait des forces françaises du Mali (juillet dernier) suggère désormais une « fonction stratégique » dans la défense. En effet, même si la France compte encore quelque 3 000 militaires déployés au Niger, au Tchad et au Burkina Faso, l’intervention sur le terrain devrait être très réduite. Toujours selon Emanuel Macron, la France ne jouera plus les « spectateurs patients » laissant se propager de fausses informations ou de narratifs qui lui sont hostiles. Désormais, « convaincre fait partie clairement des exigences stratégiques », a déclaré le président français qui ajoute que ce combat sera doté de « moyens substantiels ». Cette nouvelle stratégie devrait être finalisée dans six mois. A cet effet, dit Macron : « Nous lancerons dans les prochains jours une phase d’échanges avec nos partenaires africains, nos alliés et les organisations régionales pour faire évoluer ensemble le statut, le format et les missions des actuelles bases militaires françaises au Sahel et en Afrique de l’Ouest ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page