MONDE
A la Une

MAURITANIE : L’ancien chef de l’Etat, Mohamed Oul Abdel Aziz arrêté pour « corruption et détournement de biens publics »

Le fait est suffisamment rare en Afrique pour être souligné. Un président sortant inculpé et placé en garde-à-vue dans son propre pays.

Inculpé au mois de mars dernier avec une dizaine d’anciens dignitaires de son régime, l’ex président de la République islamique de Mauritanie Mohamed Ould Abdel Aziz (64 ans) a été arrêté ce mardi 22 juin aux environs de 20 heures, heure locale. La mesure de sa garde-à-vue prise ce mardi par un juge du pôle de lutte anticorruption du parquet de Nouakchott fait suite au refus du président Aziz continuer de se présenter à la police (il était en résidence surveillée, ndlr) comme le lui commande la procédure ouverte contre lui depuis sa première inculpation, le 12 mars dernier.

Mohamed Ould Abdel Aziz qui a dirigé la Mauritanie pendant plus de dix ans (2008-2019), a toujours nié les faits et parle plutôt d’un « règlement de compte » mené par son successeur, le président Mohamed Ould El-Ghazaouani. Celui-ci parle quant à lui, « d’indépendance de la justice ». La société civile mauritanienne avait également sonné la mobilisation contre les affaires de corruption dans lesquelles l’ancien chef de l’Etat est cité. En septembre 2020, une quinzaine d’organisation de la société civile s’était d’ailleurs constituée partie civile dans le processus judiciaire alors en cours dans de vastes affaires présumées de corruption, gabegie et détournements de fonds publics qui avaient agité le milieu politico-économique.

Le président Aziz dont les partisans continuent également à lier cette affaire à une chasse aux sorcières, avait sans doute fini par se lasser de ses va-et-viens à la police jusqu’à décider de ne plus se conformer aux exigence de sa mise sous résidence surveillée. Récemment, une vidéo largement partagée à travers les réseaux sociaux le montrait arpentant tranquillement les rues de Nouakchott, accompagné seulement de quelques membres de son proche entourage.

MAURITANIE : L’ancien chef de l’Etat, Mohamed Oul Abdel Aziz arrêté pour « corruption et détournement de biens publics »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page