MONDE
A la Une

Hajj 2019 : Plus de 10 000 agents mobilisés par les organisateurs

Cette année encore, l’Arabie Saoudite n’a pas lésiné sur les moyens pour assurer aux musulmans un pèlerinage dans les meilleures conditions possibles. Selon le président directeur général des Affaires des deux Saintes mosquées, le Dr Cheikh Abd-Rahmane As-Sudais, cité par nos confrères du quotidien “Le Soleil”, plus de 10 000 fonctionnaires sont mobilisés cette année pour servir les pèlerins. Ces serviteurs de l’islam doivent ainsi veiller à ce que les pèlerins accomplissent leur Hajj “dans une atmosphère de paix, de sécurité et de sérénité”, a notamment dit le Dr As-Sudais. Selon lui, le pèlerinage est un moment d’adoration grandiose et non une “occasion pour brandir des slogans politiques”. Le PDG des affaires des deux saintes mosquées qui réaffirme la “totale disponibilité” de ses services à réserver un bon accueil aux pèlerins fait état d’un plan d’actions de 140 initiatives ficelé pour améliorer les prestations de services.

De l’avis du grand imam, cette initiative s’inscrit en droite ligne des recommandations du roi Salman et de son fils, le Prince Mohamed Bin Salman ; surtout, elle cadre avec la “vision 2030” et le programme de transformation nationale 2020 que ces derniers ont lancés. Par ailleurs, le Dr Sudais a indiqué que les fonctionnaires rattaché à son service et à l’agence de Médine veilleront à mettre en œuvre ce plan au sein des deux Saintes mosquées au cours du pèlerinage. Il qualifie ces fonctionnaires de “compétents et qualifiés” ; il en est de même pour le personnel du nettoyage.

Le Dr Sudais a également affirmé que les sermons du vendredi, dans les deux Saintes mosquées seront traduits instantanément dans dix langues. Ses services vont également assurer la traduction instantanée du khotba (sermon) de Arafat pour permettre aux pèlerins, quelle que soient leur langues et leurs origines, de comprendre son sens, sa portée.
Autant dire que l’Arabie Saoudite qui a été fortement critiquée au cours de ces deux dernières années quant à l’organisation du Hajj n’est pas prête à subir la même vindicte cette année, surtout le plan sécuritaire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer