MONDE
A la Une

COVID-19 : Fin de la pandémie en Mauritanie

Quatre semaines après avoir reçu son premier cas de coronavirus – un cas importé – la Mauritanie vient de déclarer la fin de la pandémie dans son pays. L’annonce a été faite ce samedi par le Ministère mauritanien de la santé à travers un bulletin.

La Mauritanie qui n’a pas enregistré de cas positif depuis le 9 avril dernier, avait corsé les mesures et, très tôt, pris les devants pour faire face à la pandémie. Sans concession, les autorités mauritaniennes avaient multiplié les fermetures des lieux qui attiraient du monde, notamment le plus grand marché de téléphones portables. Toujours dans le cadre du plan national de riposte contre la pandémie, le gouvernement avait également décidé de la fermeture des établissements scolaires et des universités du pays.

Pour les mêmes raisons, le pays avait fermé son espace aérien aux vols commerciaux et réduit de 34 à 26 les points de passages dans ses frontières terrestres, notamment avec le Sénégal où la pandémie a été déclarée le 2 mars dernier. Seuls les camions transportant des marchandises avaient une dérogation par rapport à ces mesures. Et, pour couronner le tout, le gouvernement mauritanien avait décidé – comme l’envisage le président sénégalais – de réaménager les horaires du couvre-feu décrété dans le pays. Ainsi, au lieu de 20 heures, le couvre-feu commençait à 18 heures heure locale.

A ce jour, le bilan officiel global de la pandémie en Mauritanie fait état de sept cas positifs confirmés – quatre femmes et trois hommes – dont six guéris et un décès enregistré le 31 mars dernier. Selon les médias mauritaniens, la victime qui vivait en France, devait sortir de confinement en même temps qu’un groupe de 16 ressortissants français arrivés dans le pays en mi-mars et confinés depuis lors pour deux semaines dans des hôtels, conformément aux règles instaurées par les autorités mauritaniennes. Et, c’est après son décès que des examens ont confirmé qu’elle était porteuse du coronavirus, avaient indiqué les autorités.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer