MONDE
A la Une

CORONAVIRUS : Un sénégalais résidant en Italie demande des prières

Premier décès en France – l’homme âgé de 60 ans est mort dans la nuit de mardi à mercredi à l’hôpital parisien de La Pitié-Salpêtrière -, premier confirmé en Suisse, menace sur le salon de l’auto de Genève, le vice ministre de la santé de l’Iran contaminé, Tom Cruise bloqué en Italie, (il y séjourne pour un tournage du film Mission Impossible 7, NDLR), un bilan qui explose en Chine et en Corée, des écoles fermées, des rues vides dans de grandes villes du monde…

Le coronavirus découvert en décembre dans la province chinoise de Wuhan, déclaré « ennemi public numéro 1 » par l’organisation mondiale de la santé (OMS), est en train de faire effondrer le monde sur la tête de l’humanité avec ses plus de 2 000 morts en Chine pour plus de 80 000 cas confirmés.

Si en Chine l’on ne parlent plus des treize étudiants bloqués à Wuhan, ni d’ailleurs des autres sénégalais dispersés dans le pays, c’est que sans doute, ces dernières heures, les sénégalais vivant en Italie ont pris le relais dans l’actualité. Pays européen qui concentre une très forte communauté de sénégalais, l’Italie est actuellement sous la hantise du coronavirus dont la progression est de plus en plus inquiétante pour les autorités, surtout lorsque l’OMS confirme que « le monde n’est pas prêt à faire face » à cet épidémie qui est en passe de devenir une pandémie.
Pour les sénégalais établis en Italie, l’heure est à la résignation. « Nul n’est à l’abri. Toutes les catégories sociales sont exposées. Regardez ce qu’il est arrivé au vice-ministre de la Santé iranien, il n’y a pas de conditions sociales favorables ou non au coronavirus. Tout ce que vous pouvez faire, c’est de prier pour nous », demande anonymement ce jeune sénégalais vivant en Italie contacté par dakarpresse.

En Italie, le bilan fait état de 10 morts pour 322 personnes infectées. Lundi, l’OMS a évoqué des risques de pandémie alors qu’une trentaine de pays est touchés par le coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page