MONDE
A la Une

Coronavirus : Le Sénégal impuissant, la Guinée Eq. offre un milliard CFA à la Chine

Lundi dernier, le président de la République Macky Sall affirmait que le Sénégal ne dispose “pas des moyens logistiques nécessaires pour le rapatriement des étudiants sénégalais bloqués à Wuhan, en Chine où sévit une pandémie due au coronavirus”. Au moment où cet aveu d’échec du président Sénégalais alimente encore les débats et suscite la colère des familles de étudiants concernés, un autre (petit) pays africain, la Guinée Equatoriale a annoncé un important soutien destiné à la Chine. Cette “aide” devrait permettre au pays de Mao de mieux faire face à l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement sur le territoire chinois, à Wuhan plus densément. Selon le gouvernement équatoguinéen qui en a fait l’annonce ce mercredi 5 février, à travers un communiqué “officiel” repris par nos confères de RFI, ce geste financier, décidé en Conseil des ministres, constitue une manifestation de “soutien et de solidarité à la Chine”.

Ce soutien intervient au moment où le chef de l’Etat sénégalais a “tout de même” décidé d’offrir une enveloppe de…6 500 000 francs CFA aux 13 étudiants sénégalais qui ne peuvent pas être rapatriés “faute de moyens”. En effet, selon les informations du Secrétaire d’État aux Sénégalais de l’extérieur, Moise Sarr, cité par nos confrères du journal l’Obs, le président Macky Sall a octroyé 6.500.000 Fcfa aux 13 Sénégalais à Wuhan, dans l’épicentre de l’épidémie du virus. Mais leurs parents eux, exigent leur rapatriement immédiat.

Déclarée en mi-décembre 2019, dans la ville de Wuhan, en Chine centrale, l’épidémie de coronavirus est aujourd’hui déclarée “urgence de santé publique de portée internationale” par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle a fait près de 500 victimes et plusieurs dizaines de milliers de contaminations.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer