ECONOMIE
A la Une

PROMOTION DES INVESTISSEMENTS ET DES EMPLOIS : Sandiara presse le pas

La commune de Sandiara l’a compris. L’implantation de ZES est devenue un enjeu majeur pour la mise en place d’un climat des investissements propice au développement à l’émergence. Voilà sans doute pourquoi cette commune située dans le département de Mbour a entrepris, aux côtés de l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX), de nouer une convention de partenariat pour la gestion de la zone économique spéciale (ZES) de cette localité. Une convention qui, de l’avis de M. Aliou Mara, administrateur-délégué des ZES du Sénégal, « intervient dans une période particulière, un peu plus d’un an après l’érection du domaine industriel de Sandiara en ZES, mais aussi à la veille du Conseil présidentiel de l’investissement ». Au Sénégal, comme partout ailleurs dans le monde, les ZES – il en existe plus de 3000 dans près de 120 pays dans le monde, selon la Banque mondiale – permettent un gain de temps lors de l’installation de sociétés industrielles, manufacturières et de sociétés de services et réduit les délais de réalisation des programmes d’investissements. Au Sénégal, rappelle M. Mara, leur création est le parachèvement d’une « importante et vieille réforme » visant à lever la principale contrainte au développement des investissements au Sénégal, notamment la disponibilité des terres aménagées pour l’industrie. C’est ce que le maire de Sandiara, le Dr Serigne Guèye Diop a très vite compris pour ne ménager aucun effort et redoubler de créativité pour faire profiter à sa commune des bénéfices des investissements directs étrangers et des investissements privés. Voilà pourquoi, rappelle l’édile de Sandiara, au niveau de la zone franche, cinq entreprises se sont déjà installées pour un montant de 42 milliards de FCFA. Mieux, dit-il, « d’ici la fin de 2020, cinq autres seront installées pour un montant de 100 milliards de FCFA ». « A ce tableau, ajoute-t-il, s’ajoutent les agropoles d’une surface de 200 ha et, dans quelques jours, un autre qui va être aménagé dans une zone pouvant employer 2000 personnes ». Autant dire que le “Plan Sandiara Emergent” est en marche !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer