ECONOMIE
A la Une

“Parfois, je suis obligé d’aller au bureau en scooter”, Yaham Mbaye

Pour justifier l’opportunité de l’endettement du Sénégal qu’il qualifie “d’endettement assumé”, le directeur général du quotidien Le Soleil prend l’exemple du Train express régional (TER) qui, selon lui, va permettre de désengorger la capitale Sénégalaise qui “est un entonnoir”, dit Yakham Mbaye. Invité de l’émission “Face à Pape Alé” mercredi dernier sur la Sen Tv, le patron du Soleil explique : “Entre ma maison et mon bureau, la distance ne fait pas 7 ou 8 kilomètres. Mais, parfois, je passe un heure ou une heure trente pour arriver à mon bureau. Et, souvent, je suis obligé de garer mon véhicule au rond-point de Hann et d’appeler un scootériste du bureau pour qu’il vienne me prendre, tellement la circulation est dense”. Donc, dit-il, cet endettement est utile parce qu’il va permettre au président de travailler pour soulager les populations.
En conséquence, peu importe que l’Etat ait emprunter 600 milliards. Surtout ajoute-t-il, “les embouteillages coutent des milliards à l’économie. Si on doit emprunter 600 ou 1000 milliards pour bâtir quelque chose qui pourrait nous résorber une perte de 500 milliards, c’est bien”.
A la question de savoir si le TER fait partie des priorités des sénégalais, au moment où la hausse de l’électricité les étrangle, l’invité de Pape Alé Niang répond : “On a espoir, par la volonté de Dieu, que nous aurons du pétrole et du gaz vers 2023-2024. Cela va générer des économies qui pourraient compenser beaucoup de choses”. Parlant de “priorités”, Yaham Mbaye atteste : “Le 24 février 2019, les sénégalais ont rassemblé toutes leurs priorités dans un bulletin qu’ils ont jeté dans une urne, ils ont choisi une personne. Ce président que les sénégalais ont élu est à même de connaître les priorités et il les a définies. Pour le directeur général du Soleil, “il n’y aura jamais d’unanimité sur la définition des priorités.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer