ECONOMIE
A la Une

«Les 250 000 dollars ont été payés à Aliou Sall pour une consultation dans le secteur agricole», El Hadj Kassé

Suite et sans doute pas fin de la polémique né du reportage de nos confrères de BBC faisant état de l’implication du jeune frère du chef de l’Etat dans une affaire de corruption avec Frank Timis et Petro-Tim. Et, c’est El Hadji Hamidou Kassé qui est revenu sur cette affaire dans une interview avec nos confrères de la chaîne française TV5. Le ministre chargé de la communication du Palais présidentiel continue de nier les chiffres avancés par la journaliste de BBC dans son reportage. « Je dois souligner que les seuls chiffres dûment établis sont les 250 millions d’écoulant de la transaction entre Timis et BP. Le deuxième chiffre dument établi, c’est la part du Sénégal sur le brut dans la phase de l’exploitation entre 40 et 56%. Tous les autres chiffres relèvent jusqu’ici de spéculation d’autant plus que ni BP ni Timis n’ont confirmé les chiffres astronomiques de 9 à 12 milliards de dollars », a expliqué El Hadji Hamidou Kassé. Qui relève qu’il y a de l’amalgame sur les chiffres. « D’après les informations que j’ai, la somme de 250 mille dollars (plus de 147 millions de Fcfa, NDLR) a été virée dans une société de Aliou Sall, Agitrans, pour le paiement d’une mission de consultation dans le secteur (agricole). Ce ne sont pas des taxes », précise-t-il. S’agissant du rapport de l’Inspection générale d’Etat, El Hadj Hamidou Kassé confirme que le président de la République ne l’a jamais reçu. « Nous avons découvert ce rapport dans les réseaux sociaux. Comment il a fuité ? Nous aurons des informations précises avec l’enquête », a fait savoir le chargé de communication du Palais.
Seulement, cette déclaration de M. El Hadji Kassé est d’autant plus surprenante que le concerné, Aliou Sall lui-même a toujours réfuté l’hypothèse selon laquelle il aurait touché “directement ou indirectement” le moindre centime d’une quelconque société s’affairant sur le pétrole au Sénégal.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer