ECONOMIE
A la Une

DIRECTION GENERALE DES DOUANES : Un “imam” aux commandes

La décision a été confirmée hier lors de la première réunion du Conseil des ministres de l’année 2020. En effet, aux titres des mesures individuels prise par le Conseil, figure en bonne place un changement à la direction de la Douane sénégalaise. Ainsi, le colonel Oumar Diallo, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite a été remplacé par le colonel-inspecteur des Douanes Abdourahmane Dièye. Jusque-là, le nouveau patron des douanes sénégalaises, âgé de 45 ans, occupait le poste de chef de la zone centre. Abdourahmane, Dièye qui est sorti de l’Ecole nationale de l’administration et de la magistrature (ENAM) en 2003 est décrie comme un travailleur acharné, un excellent douanier qui maitrise les textes et est bien respecté dans le corps des inspecteurs qu’il a intégré à l’âge de 29 ans. Natif de Thiès, le colonel Abdourahmane Dièye qui totalise aujourd’hui 17 ans de service a gravi tous les échelons. Très calme, ce modeste garçon est du reste très attaché à la religion. A preuve, le nom colonel est sur la liste des imams de son quartier aux Maristes. Une fonction qu’il a acquise depuis l’université Gaston Berger de Saint Louis d’où il est sorti avec une maîtrise en Sociologie des organisations, avec mention “Très Bien”. Promu directeur général, le colonel Abdourahmane Dièye prend les rênes d’une administration des douanes bien ancrée dans la performance. A preuve, l’année dernière, elle a injecté une pactole de 2500 milliards dans les caisses de l’Etat.
Quant à son prédécesseur, le colonel Oumar Diallo, il part sans doute avec le sentiment d’avoir accompli une longue et exaltante mission au sein de ce corps qu’il a intégré en 1981, après sa sortie de l’ENAM. C’est sous le magistère de ce natif de Sinthiou Bamambé, ancien lauréat du Concours général et titulaire d’une Maitrise à la Faculté des Sciences juridiques et économiques que la douane a battu tous les records de saisie de drogue de son histoire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer