ECONOMIE
A la Une

Administration ségalaise : 307 milliards rien que pour l’achat de véhicules !

L’administration sénégalaise veut, très vite, concrétiser son programme de modernisation lancé depuis plusieurs années, mais qui tarde à être effectif dans plusieurs secteurs. La cérémonie officiel de lancement du programme d’appui à la modernisation de l’administration (Pama) qui s’est déroulée au Centre international Abdou Diouf de Diamniadio ce lundi 5 aout 2019 entre en droite ligne de cette volonté de l’Etat.

Président la cérémonie, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall n’a pas manqué de faire quelques aveux et regretter l’utilisation abusive des ressources publiques par l’Administration. Pour le président de la République en effet, “le but de l’Administration, ce n’est pas s’occuper d’elle-même ; elle ne doit pas mettre autant de ressources pour son fonctionnement. On doit pouvoir optimiser le fonctionnement en modernisant (nos) moyens”. Et, s’il constate que l’Administration dépense plusieurs centaines de milliards pour la dotation en matériel roulant à ses agents, il s’en inquiète. Il dit : “De 2012 à maintenant, nous avons dépensé plus de 307 milliards de francs CFA pour l’achat de véhicules. Je ne parle pas des entretiens, de la consommation de carburant”. Suffisant pour que le chef de l’Etat de lancer un appel à l’administration pour optimiser ces ressources et les mettre à disposition des populations pour leur mieux-être.

Outre l’achat et l’entretien de véhicules pour l’administration, le président de la République a également constaté le niveau élevé des facture de téléphone, d’eau et d’électricité dans l’administration. “Malgré les efforts qui ont été faits, nous continuons d’enregistrer beaucoup de dépenses. On a évalué les factures de téléphone de 16 à 17 milliards par an pour les agents de l’administration”, se désole le président Macky Sall.

Pour rappel, le Programme d’Appui à la modernisation de l’administration (PAMA) initié par l’Etat sénégalais en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), ambitionne de renforce l’administration pour lui permettre de jouer un rôle d’impulsion dans la réalisation des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE) et serve de pivot dans la mise en œuvre efficace des diverses actions identifiées et retenues.

Il est structuré autour de trois objectifs spécifiques : optimiser le cadre organisationnel de l’Administration, améliorer la qualité des services rendus aux usagers et la performance de l’Administration et, enfin, professionnaliser la gestion des ressources humaines de l’Etat.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer