ECONOMIE
A la Une

Des faux médicaments d’une valeur de 100 millions saisis à Thiès

Encore une prouesse des soldats de l’économie. Après les saisies records de drogue au port autonome de Dakar et celle de chanvre indien récemment, la douane sénégalaise s’est encore illustrée de fort belle manière. Les gabelous, à travers le groupement polyvalent de recherches et de répression de la fraude (GPRRF), basé à Thiès ont en effet saisi un lot important de faux médicaments dont la valeur estimée à 100 millions de francs CFA.

L’information est rendue publique par le bureau des relations publiques de la Douane qui, à travers un communiqué, rappelle que l’opération s’est déroulée sur l’axe Louga-Dahra-Touba, ce lundi 10 février, aux environs de 21 heures. Le GPRRF qui leur a tendu une embuscade a pu stopper deux véhicules remplis de faux médicaments l’un de marque Peugeot 504 Pick Up et l’autre de une Mitsubishi en provenance de la Mauritanie. « Les deux véhicules avaient à bord d’importantes quantités de faux médicaments et roulaient à vive allure au moment de leur interception », lit-on dans le communiqué qui poursuit : « L’inventaire et l’estimation réalisés en présence de deux représentants de l’Ordre national des pharmaciens du Sénégal ont permis d’établir qu’il s’agit d’une valeur totale des faux médicaments sur le marché intérieur évaluée à 97 759 382 francs CFA et d’une valeur des moyens de transport estimée à 7 millions 500 mille francs CFA ».

L’enquête qui sera ouverte permettra sans doute de déterminer d’où viennent ces médicaments. En attendant, cette nouvelle, énième du genre, remet au goût du jour la problématique du trafic illicite de médicament qui constitue un véritable problème de santé publique au Sénégal.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page