CULTURE
A la Une

Hommage : Le grand Théâtre portera le nom de Doudou Ndiaye Rose

Hommage : Le grand Théâtre portera le nom de Doudou Ndiaye Rose

L’une des mesures phares prises à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, la toute première de ce nouvel an, aura sans doute été cet hommage rendu au brillant tambour major sénégalais, Doudou Ndiaye Rose. En effet, le président de la République a décidé que le Grand théâtre de Dakar portera désormais le nom de ce grand homme de culture qui a porté le drapeau national dans les quatre coins de la planète.
Compositeur et percussionniste de renommé international, Mamadou Ndiaye à l’état civil est sans conteste l’un des plus célèbres musiciens de l’Afrique au cours du 20e siècle. Son talent reconnu à travers le monde lui a d’ailleurs valu le prestigieux titre de “Trésor humain vivant de l’UNESCO” en 2006, titre consacré à ceux qui possèdent à un haut niveau les connaissances et les savoir-faire nécessaires pour interpréter ou recréer des éléments spécifiques du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Un titre fort mérité par ce natif de Médina qui a formé des générations de percussionnistes au Sénégal et un peu partout dans le monde – en Asie notamment – avec amour et générosité.
Né en 1930 à Dakar, feu Doudou Ndiaye Coumba Rose a dédié sa vie au tam-tam et aux rythmes et inculqué le même amour à sa progénitures. Même la gente féminine de sa fratrie se distingue dans cet art qui a fait sa fierté jusqu’à son décès un triste jour du mois d’août 2015. Il avait 85 ans et mille baguettes, mille rythmes et sans doute plusieurs milliers de disciples dont ses fils, ses neveux, nièces et petits-fils qui perpétuent sont immense oeuvre. Avec cette distinction posthume, son nom est plus que jamais gravé dans l’histoire culturelle du Sénégal qu’il a contribué à écrire et…à rythmer au son des “Talmbatt”, des “Mbeng”, des “Thiool” et des “Tungune” (genres de tam-tam).

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer