Actu Stars
A la Une

VALVERDE APRES SA FAUTE SUR MORATA : “Je ne pouvais faire autrement”


Cette image à la Une résume, à elle seule, l’importance que le monde du football donne à Fede Valverde. Même après son carton rouge, logiquement brandi par l’arbitre de la finale de la Super Coupe d’Espagne, le jeune milieu de terrain du Real de Madrid a eu droit à une petite tape amicale de la part de Diego Simeone, entraineur de l’équipe adverse qui sans doute, a compris cette faute utile de la part du jeune Madrilène à la 115e minute de jeu. “Tu as fait ce que tu avais à faire”, a dit l’entraineur des Cholchoneros au jeune prodige qui venait de “découper” Alvaro Morata qui filait droit au but, seul face à Courtois. “Quand on connaît un minimum le football et les gens du football on ne peut que saluer le geste du jeune uruguayen du Real qui a sauvé son équipe et permis le titre”, a ajouté Simeone sur Tweeter. Valverde pour sa part, dit avoir présenté ses excuses à Morata, mais estime qu’il ne pouvait “faire autrement”.

Zinedine Zidane, amateur pourtant du beau football, du jeu fine, n’a pas non plus résisté à cette tentation d’encourager son jeune milieu de terrain malgré cet acte d’anti jeu sur Alvaro Morata qui lui a valu le carton rouge. C’est que Federico Valverde a été, comme à son habitude ces derniers mois, sublime. Sa prestation a été tellement pleine dans le contenu que le jeune Uruguayen de 21 ans a été désigné homme du match à la fin de cette finalement âprement disputé entre le Real Madrid et l’Atletico.

Le Real Madrid, tombeur de Valence en demi-finale, affrontait son rival, Atletico ce dimanche en finale de la super coupe d’Espagne. Après un match épique et un score nul et vierge à la fin du temps réglementaire, les poulains de Zinédine Zidane ont pu s’imposer au tirs au but (4-0) et offrir à leur coach sa première Super Coupe.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer