Actu Stars
A la Une

LUTTE : Sa Thiès veut Gris Bordeaux

Déjà dans l’antichambre de la cour des grands, Sa Thiès, le petit frère de Balla Gaye 2 a hâte de se frotter avec eux. Une véritable épreuve test pour ce jeune loup de pouvoir enfin intégrer ce cercle de « privilégiés » de l’arène.

Et, pour un début, Sa Thiès vise déjà loin. Très loin, en direction de l’écurie Fass où il veut croiser le fer avec le leader, Gris Bordeaux himself. Sa Thiès qui a reçu des avances de trois promoteurs différents pour affronter Garga Mbossé et un autre qui veut son combat contre Yékini Junior, s’est également vu proposé le « Tigre de Fass ». Un choix risqué ? Non ! répond le petit frère de Balla Gaye. « Les gens disaient que c’était un risque de vouloir affronter Gris Bordeaux, mais ils oublient que j’ai déjà pu faire mes preuves. Je suis capable de lutter avec n’importe quel lutteur », assure Sa Thiès, interrogé par nos confrères du journal Le Soleil. Et, confie-t-il encore, « Gris Bordeaux a dit qu’il est prêt à me donner une chance, si on lui paye un bon cachet ».

Toujours par rapport au risque qu’il prendrait face au « Tigre de Fass », Sa Thiès qui s’est voulu on peut plus rassurant estime que le moment est venu pour lui, d’affronter les lutteurs de cet acabit « avant qu’il ne soit trop tard ». « Parce qu’ils sont proches de la retraite », analyse-t-il.

Toutefois, vu le contexte actuel, Sa Thiès prévient qu’il ne recevra aucune avance de quelque promoteur qu’il soit. Il dit en avoir déjà rejetées et préfère attendre que les choses reviennent à la normale. « Je ne prendrai pas l’argent d’un promoteur tant que l’arène n’ouvre pas ses portes. C’est un choix personnel », dit-il.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page